nubie-international.fr
nubie-international.fr
nubie-international.fr

MEROE


Les vestiges actuels de l'ancienne capitale du royaume de Méroé prouvent sa puissance aux alentours de notre ère. L'éclat politique et culturel du royaume fut important du fait de :

 


- sa position géographique au coeur du "corridor of Africa", dans une région agricole entre Nil blanc et Atbara bénéficiant de pluies de mousson
- sa domination sur une partie de la mer Rouge
- ses richesses minérales dont les mines d'or

 

Méroé est citée par les auteurs grecs et latins : Hérodote, Strabon, Diodore de Sicile, Pline, Héliodore. Un dignitaire de la cour d'une "reine d'Ethiopie" (Kandaké), surintendant de tous les trésors, est mentionné dans les Actes des Apôtres. La conquête d'Alexandre le Grand (331-331 av. J.-C.) et la domination romaine en Egypte influencent le royaume de Méroé dans le domaine politique et commercial. A ces incidences s'ajoutent des facteurs géographiques, géologiques, climatologiques qui marquent l'architecture locale. Grâce aux relations entretenues avec Alexandrie, des éléments étrangers forment les caractéristiques de l'architecture méroïtique. Selon Friedrich Hinkel, l'architecture profane s'appuyait sur un habitat urbain, des constructions militaires et des hafirs confirmant l'expansion politique et économique pour développer l'arrière-pays. Les vestiges de l'ancienne capitale témoignent de l'architecture sacrée dans le domaine divin et funéraire et ce sont d'abord les nécropoles qui attirent le regard. Plus de 400 pyramides, sur un millier qui a été évalué, sont encore présentes. Moins hautes que les pyramides égyptiennes (environ 30 m), elles se répartissent sur différents emplacements :

- la nécropole sud est la plus ancienne (VIIIe-IVe siècle av. notre ère) et comporte environ 200 tombes dont certaines appartiennent à des proches de la famille royale qui gouvernaient Méroé pour le compte des rois résidant à Napata.
- la nécropole ouest, environ 500 tombes dont une centaine de pyramides construites pour les membres de la famille royale, confirme l'aisance d'une classe moyenne et supérieure.
- la nécropole nord, la plus spectaculaire, offre une quarantaine de pyramides datées entre 225 av. J.-C. et 15 apr. J.-C., époque de splendeur du royaume méroïtique.

nubie-international.fr
nubie-international.fr
nubie-international.fr
nubie-international.fr
nubie-international.fr
nubie-international.fr
nubie-international.fr
nubie-international.fr
nubie-international.fr
nubie-international.fr
nubie-international.fr
nubie-international.fr
Pyramid's funeral chapel in the Meroe northern cemetery / Chapelle funéraire d'une pyramide de la nécropole nord de Méroé
From the southern cemetery, general view over the northern cemetery of Meroe / Depuis la nécropole sud, vue d'ensemble de la nécropole nord de Méroé
Natakamani's pyramid (12 before - 12 after Christ) in the cemetery of Meroe / Pyramide de Natakamani (aux alentours de notre ère) dans la nécropole nord de Méroé
Sudanese pyramid drawing by F. Hinkel. Singulary, its shape reminds a hieroglyphic sign that the Egyptians used in their writing (the determinative) / Dessin d'une pyramide soudanaise par F. Hinkel. Singulièrement, sa forme trés pointue rappelle un signe hiéroglyphique que les Egyptiens utilisaient dans leur écriture (le déterminatif) 
In the funeral chapel, one bas-relief where the dead king received from his probable successor, the stick of millions of years / Dans la chapelle funéraire, bas-relief où le sucesseur probable du roi défunt, lui présente la tige de millions d'années
Central axis of the Amon's temple in the royal city of Meroe / Axe central du temple d'Amon dans la ville royale de Méroé
Natatio (swimming pool) of the royal therma of the city of Meroe / Natatio (piscine) des thermes de la ville royale de Méroé
Room linked to the natatio of the royal city thermae of Meroe / Salle annexe jouxtant le natatio des thermes de la ville royale de Méroé
Not far away from the royal city of Meroe, ruins of the sun temple where it's possible to see some periptere colonnade remains / Non loin de la ville royale de Méroé, vestiges du temple du soleil où on distingue les restes d'une colonnade périptère
F. Hinkel's model reconstituente the sun temple / Maquette de F. Hinkel reconstituant le temple du soleil
Personages on the base of the sun temple (photo Rex Keating) / Personnages représentés sur la base du temple du soleil (Photo Rex Keating)
The german architect and archaeologist, Friedrich Hinkel, has been in charge of Meroe during more than 45 years. He also saved during the Unesco campaign, the nubian temples situated on the Second cataract. Today, the temples are in the Khartoum Museum / L'architecte-archéologue allemand, Friedrich Hinkel, a été en charge de Méroé durant plus de 45 ans. Il a également sauvé les temples nubiens situés sur la Seconde cataracte durant la campagne de l'Unesco. Ces temples ont été réinstallés au musée de Khartoum.

En 1976, l'Université Humblot de Berlin, sous la direction du Dr. Friedrich Hinkel, commence l'étude et la restauration des nécropoles à la demande de la National Corporation for Antiquities and Museums (N.C.A.M.). Il est découvert que la superstructure n'a pas de pyramidion, mais une simple plate-forme au 9/10 de sa hauteur surmontée vraisemblablement d'une pierre cylindrique ou sphérique avec un disque solaire. Devant la pyramide, une chapelle funéraire pour le service des offrandes où des divinités égyptiennes, Osiris, Isis, Nephtys et Anubis apparaissent. De son vivant, le défunt devait choisir l'emplacement de son caveau, le faisait creuser et aménager. A son décès, son successeur faisait élaborer la superstructure de sa pyramide.

Voir dans diaporama le schéma du Dr F. Hinkel

La ville s'étendait sur plus d'un kilomètre carré avec des faubourgs au nord comme au sud. Aujourd'hui, on peut admirer les vestiges de trois temples :

- le temple d'Amon (IVe siècle avant notre ère) est précédé d'une allée de béliers et construit en pierre selon le plan classique du temple égyptien.
- le temple d'Apédémak, dieu de la guerre et des forces de la vie, dont la structure devait comporter une ou deux pièces avec des colonnes décorées rappelant le modèle grec à l'époque hellénistique.
- le temple à terrasse appelé par Hérodote "Table du Soleil" se présentait avec un pylône d'entrée et une pièce-sanctuaire. Sa particularité : deux colonnades ornaient de part et d'autre le mur du temple. Lors des fouilles, beaucoup d'ossements humains ont été mis au jour ; les rois victorieux auraient-il fait exécuter les prisonniers ramenés dans leur capitale ?

Voir dans diaporama, maquette du temple du soleil par le Dr F. Hinkel

La ville royale était entourée d'un mur d'enceinte et de nombreux édifices tels que l'observatoire astronomique (selon des bas-reliefs retrouvés), la salle des audiences et les bains devaient appartenir à l'ensemble palatial. Méroé reste impressionnante par ses nécropoles et les particularismes de ses temples à une époque où les relations avec le monde gréco-romain lui permirent un développement exceptionnel.

 

 

Vous êtes ici > SITES ARCHÉOLOGIQUES > Zone 1 > Méroé
version fran├žaise english version
scn egypte soudan nil desert nubie nubia pyramides cataractes meroe kawa djebel barkal kerma ile de sai
scn egypte soudan nil desert nubie nubia pyramides cataractes meroe kawa djebel barkal kerma ile de sai