nubie-international.fr
nubie-international.fr
nubie-international.fr

LES CONTEMPORAINS


L'année 1969 marque une étape importante dans l'archéologie soudanaise, avec un protocole de collaboration culturelle signé entre le Soudan et la France. Le ministère des Affaires Etrangères crée la Section Française qui est placée sous la direction du Service Français des Antiquités du Soudan (SFDAS), la future National Corporation for Antiquities and Museums (NCAM). Cette mission permanente a un rôle précis :
- procéder à des fouilles et des relevés topographiques
- diriger des travaux de laboratoire et de documentation
- préparer des campagnes de fouilles
- assurer la formation d'archéologues soudanais
- et bien entendu, procéder à des fouilles de sauvetage, conséquence d'un monde en pleine évolution
Les premiers responsables furent André Vila, Francis Geus et Jacques Reinold.

 

Pour en savoir plus, cliquer ici (annexe 1)

 

Dans les années 1970, le développement des terres agricoles impose au SFDAS de nouveaux objectifs. Les opérations de sauvetage ne sont plus systématiques, mais portent sur des zones bien déterminées. Cette opération est une réussite. On exhume à El-Kadada des témoins archéologiques jusqu'alors inconnus, qui confirment l'existence d'une communauté d'éleveurs-agriculteurs du Néolithique final dont la céramique s'avére spécifique de cette région.

 

Pour en savoir plus, cliquer ici (annexe 2)

 

Aujourd'hui, plus d'une vingtaine d'équipes internationales collaborent avec la National Corporation for Antiquities and Museums. L'Etat du Nord est étudié à Saï par la Mission Archéologique Française et, à Soleb, par l'Unité de Recherche Archéologique de Sedeinga et l'Institut Français d'Archéologie Orientale du Caire (IFAO).

 

Société des Cultures Nubiennes

Sous l'égide d'universités et de musées, des chercheurs américains, britanniques, canadiens, espagnols, italiens et polonais, travaillent dans les zones les plus significatives du patrimoine. Cependant, il faut mentionner l'université de Genève qui, depuis 1973, apporte un éclairage fondamental sur la civilisation de Kerma.

 

Pour en savoir plus, cliquer ici (annexe 3)

 

Les découvertes de la seconde moitié du XXe confirment que le Soudan est partie prenante de l'épopée humaine. Créé par les deux Nils, il a généré selon l'ex-ambassadeur soudanais près l’Unesco, Nureldin Satti : "quelque chose d'immuable dans l'histoire du Soudan, enfant légitime du mariage entre le Fleuve éternel, la forêt équatoriale et les sables du Sahara sous l'oeil réprobateur de la fournaise tropicale".

 

Vous êtes ici > LES DÉCOUVREURS > Les contemporains
version fran├žaise english version
scn egypte soudan nil desert nubie nubia pyramides cataractes meroe kawa djebel barkal kerma ile de sai
scn egypte soudan nil desert nubie nubia pyramides cataractes meroe kawa djebel barkal kerma ile de sai